jeudi 28 novembre 2013

La Migraine

- I'm out of my head -




Peu de neurologues le reconnaîtront, mais c’est le truc qui est pénible en consultation car les patients ont vraiment la vie gâchée sans pour autant qu’il ne soit nécessaire de systématiquement voir un spécialiste. Je vous propose donc un petit guide partiellement subjectif (vous verrez pourquoi après) de la prise en charge.


Pour se simplifier les choses, il faut distinguer trois types de traitements : les immédiats simples, les immédiats complexes et les préventif


et pour connaitre la suite, que j'ai publié sur un autre blog, suivez ce lien 
http://2garcons1fille.wordpress.com/2013/11/28/la-migraine-pour-tous/

je vous recommande également une version illustrée de la migraine ophtalmique en suivant ce lien
http://docteurneurone.blogspot.fr/2013/12/la-migraine-ophtalmique.html

mercredi 27 novembre 2013

L'EMG cet examen mythique

- But a deltoid and a bicep...-




Je suis toujours autant surpris par le nombre de demandes d’EMG,  et les questions posées,  qui dans deux tiers des cas montrent que celui qui fait la demande n’a pas plus d'idées du but et des conditions de réalisation de l'examen que moi sur comment évolue le cours de la patate douce au Surinam depuis les années 50.


mardi 26 novembre 2013

Classification des démences

- Madness takes its toll -


Des spécialistes différents (neuro, neuropsycho, gériatres) vont donner utiliser des termes très différents pour parler exactement de la même chose et pour compliquer en encore plus, les neurobiologistes débarquent dans tout ça avec leur propre classification. Bref, les démences en 2013 ça ne ressemble à rien.


Alors commençons par une analogie comme je les aime :

Votre cerveau (vous quoi) est en tout point comparable à l'État au sens français du terme. Rien de politique la dedans, juste de la physiologie. Le cerveau écoute, décide, ordonne. Aucun autre organe ne peut décider à sa place même si chaque organe fait du lobbying pour que le cerveau tranche en sa faveur (j'ai faim, j'ai soif, je veux bouger).

La Sclérose en plaques

- There's a light -


C'est difficile de trouver une analogie mais le plus simple reste celle de la guerre civile (auto immunité).


Dans une galaxie très très lointaine, un empereur impitoyable avec un état totalitaire à sa botte faisait régner la terreur.... Pas de Chance, cet empereur, c'est votre cerveau, donc vous. Nous Serons donc dans le camp loyaliste.

Au début de cette histoire un petit groupe contestataire conteste. Ses membres appartiennent aux forces de sécurité. Leur statut leur donne accès à tous les bâtiments sensibles de l'état et en particulier aux installations de son réseau de communications.